Il s’agit d'une décision personnelle

Même si vous êtes admissible à un certain montant de prêt hypothécaire, vous devez également tenir compte de son incidence sur votre mode de vie ainsi que d'autres facteurs importants.Pourrez-vous conserver votre mode de vie actuel avec les versements hypothécaires auxquels vous songez ? Pouvez-vous modifier vos habitudes de consommation actuelles pour vous permettre d'acheter votre nouvelle maison ?

Soyez honnête

Soyez honnête au moment d'évaluer ce que vous pouvez vous permettre de payer ! Il est réaliste d'apporter des changements mineurs à votre mode de vie ; toutefois, des changements plus importants doivent être étudiés sérieusement.

Analysez votre mode de vie actuel : combien dépensez-vous en repas au restaurant, en sorties au cinéma, en voyages, etc. Vous pourriez décider de manger à la maison plus souvent ou de louer des films plutôt que d'aller au cinéma ; peu importe les modifications, vous devez analyser leur incidence sur votre mode de vie. Serez-vous heureux des changements apportés ? Une transformation de votre mode de vie n'est pas nécessairement souhaitable ni obligatoire. Vous devez continuer de vivre votre vie !

Songez également à l'avenir !

N’oubliez pas non plus de penser aux années à venir. Où en serez-vous dans quelques années (enfants, nouvel emploi, etc.) ? Quelle incidence ces changements auront-ils sur vos besoins de liquidités ? Changements futurs dont il faut tenir compte :

Évaluez l'incidence des changements familiaux sur vos besoins de liquidités et votre capacité à respecter vos obligations financières mensuelles. Par exemple, la naissance d'un enfant signifie moins de revenus en raison du congé de maternité et d'une augmentation des dépenses pour les vêtements, le mobilier pour enfant, la poussette, le siège d'auto, etc.

Examinez votre situation d'emploi : bénéficierez-vous bientôt d'une augmentation de salaire ? Votre conjointe retourne-t-elle au travail ? Vous voudrez peut-être vous serrer un peu la ceinture maintenant pour avoir plus de souplesse plus tard ; autrement dit, obtenir la maison que vous convoitez sans plus tarder.

Autres éléments dont il faut tenir compte : si vous n'avez jamais été propriétaire d'une maison, songez aux coûts supplémentaires reliés à la propriété et qui ont une incidence sur vos besoins de liquidités :

  • services publics : chauffage, électricité, Internet, etc. ;
  • nouvelle clôture, terrasse en bois ;
  • nouveau mobilier, rideaux ;
  • pelles, râteaux, etc.

Songez à l'équilibre

Vous devrez prendre des décisions. Une maison pour accédant à la propriété vous convient-elle ? Vous pourriez opter pour une maison moins chère en sachant que vous devrez en acheter une plus grande dans quelques années lorsque vous aurez des enfants. Préférez-vous au contraire acheter tout de suite la maison de vos rêves et ne plus déménager par la suite ?

Vous devrez assumer cette décision pendant plusieurs années alors vous devez y réfléchir soigneusement. N'oubliez pas que pour dormir en paix vous devez être en mesure d'effectuer vos versements !