Dans le cadre du processus d’achat d’une propriété, vous devez déterminer quel mode de vie vous convient. Préférez-vous l’intimité et l’indépendance d’une maison unifamiliale isolée ou êtes-vous plutôt interpellé par la liberté et la commodité de la vie en copropriété ? Avant de choisir quelle option vous convient le mieux, il est bon d’établir les priorités relatives à votre lieu d’habitation et de penser au temps et à l’argent que vous devrez consacrer à l’entretien et aux réparations de votre propriété.

Si vous achetez une maison, vous devrez assumer toutes les dépenses de propriété et d’entretien, notamment le prêt hypothécaire, l’impôt foncier, les services publics, l’assurance, l’entretien de la maison et de la cour ainsi que toute réparation ou rénovation.

Si vous achetez une copropriété, vous serez propriétaire de l’espace intérieur de votre unité et, dans certains cas, d’un stationnement. Les aires communes et le terrain appartiendront en copropriété aux habitants de l’immeuble. Vous paierez des frais de copropriété et d’entretien mensuels pouvant couvrir plusieurs dépenses, telles que le chauffage, l’électricité, l’eau, l’épandage de pesticides, l’aménagement paysager, l’assurance de l’immeuble ainsi que diverses commodités. Une partie des frais sera placée dans un fonds de réserve pour couvrir les dépenses occasionnées par des réparations et des rénovations majeures à l’immeuble, par exemple au toit ou aux ascenseurs. Dans la plupart des cas, vous (ainsi que les propriétaires des autres unités) devrez aussi assumer les frais d’une évaluation particulière unique pour les réparations « d’urgence » non couvertes par les frais de copropriété.

L’achat d’une maison peut s’avérer être un choix judicieux si :

  • Vous êtes à la recherche de l’indépendance et de la liberté vous permettant d’effectuer vous-même des retouches à votre demeure et de prendre vos propres décisions en matière de style et de décoration.
  • Vous ne voulez pas être obligé de vous soumettre au processus d’approbation du conseil des copropriétaires pour chaque amélioration ou retouche potentielle à votre demeure.
  • Vous désirez un milieu de vie plus intime (sans voisins de l’autre côté du mur) et une cour à votre pleine disposition.
  • Vous êtes à l’aise avec les travaux manuels et pouvez effectuer la plupart des tâches d’entretien et de réparation vous-même (ou vous disposez des fonds nécessaires pour confier ces tâches à quelqu’un d’autre).

L’achat d’une copropriété peut s’avérer être un choix judicieux si :

  • Vous n’avez pas l’envie, le temps ou la capacité d’assumer les tâches quotidiennes d’entretien et de réparation d’une maison (la plomberie, la menuiserie, l’électricité, le jardinage, la tonte de la pelouse, le déneigement, l’épandage de pesticides, etc.).
  • Vous aimez l’aspect pratique et la liberté de l’accès à la propriété sans devoir assumer toutes les responsabilités et les dépenses supplémentaires qui sont susceptibles de survenir avec l’achat d’une maison.
  • Vous appréciez la commodité de n’avoir qu’à décrocher la ligne pour signaler tout problème d’entretien.
  • Vous voulez disposer d’un accès à divers services, par exemple un stationnement, un concierge, un gym, une piscine, une aire commune, etc.
  • Vous n’êtes pas contre l’idée de vivre éventuellement avec une grande quantité de personnes et des voisins à proximité immédiate.

Autres éléments à considérer :

  • Avant d’acheter une copropriété, assurez-vous que l’association des copropriétaires est bien gérée. Vérifiez si des améliorations majeures à l’immeuble sont prévues et demandez de quelle manière elles seront financées.
  • Examinez et approuvez les règlements administratifs, les règles et les règlements de l’association.
  • Les copropriétés sont généralement moins chères que les maisons unifamiliales dans un même secteur.
  • Les frais d’entretien sont souvent plus bas dans le cas des copropriétés récentes ou offrant un nombre limité de commodités.
  • En règle générale, le système de sécurité des copropriétés est supérieur à celui des maisons.
  • Que vous achetiez une copropriété ou une maison, il est important d’exiger que l’achat soit conditionnel aux résultats d’une inspection rigoureuse de la propriété.

Renseignez-vous auprès d’un conseiller en prêts hypothécaires ou auprès de votre agent immobilier pour vous aider à déterminer lequel de ces deux modes de vie convient le mieux à vos besoins.