Si vous vendez votre maison pour en acheter une autre, qu’allez-vous faire de votre hypothèque actuelle ? Vous pourriez avoir la possibilité de conserver votre hypothèque pour votre prochaine maison, ainsi que d’en augmenter la valeur si vous avez besoin de fonds supplémentaires. Mais il est parfois plus avantageux de rompre votre contrat hypothécaire.

Voici quelques-uns des choix qui pourraient s’offrir à vous. Il pourrait être préférable de consulter un conseiller en prêts hypothécaires pour élaborer une solution mieux adaptée à vos besoins particuliers.

1) TRANSFÉRER VOTRE HYPOTHÈQUE D’UNE MAISON À L’AUTRE

RBC Banque Royale® offre aux propriétaires de maison admissibles la possibilité de conserver leur prêt hypothécaire lorsqu’ils achètent une nouvelle maison. Une hypothèque transportable vous permet de transférer à votre nouvelle maison le taux d’intérêt ainsi que les conditions existantes de votre hypothèque actuelle de RBC Banque Royale1.

  • S’il s’agit d’un transport avec augmentation, vous pouvez emprunter des fonds supplémentaires2.
  • S’il s’agit d’un transport avec diminution, les règles de remboursement anticipé continuent de s’appliquer.

Les avantages d’une hypothèque transportable

  • Elle peut vous faire réaliser des économies si votre taux hypothécaire actuel est inférieur au taux en vigueur.
  • Elle peut vous faire gagner du temps en vous épargnant la recherche d’une nouvelle hypothèque.
  • Transporter votre hypothèque pourrait être moins coûteux pour vous que d’en contracter une nouvelle.
  • Même si vous avez besoin d’un montant d’hypothèque plus élevé pour l’achat de votre nouvelle maison et que vous voulez conserver votre taux inférieur actuel, vous pouvez combiner votre prêt hypothécaire à taux fixe existant aux nouveaux fonds accordés au taux courant afin d’obtenir un taux global plus avantageux.
  • Vous pourriez éviter de devoir payer les frais sur remboursement anticipé qui s’appliquent à la rupture anticipée d’une hypothèque à échéance fixe. De telles économies peuvent être considérables, selon le temps restant au terme de votre hypothèque.

Des frais de traitement s’appliquent, notamment les frais relatifs à l’établissement de la valeur de la propriété. De plus, votre avocat ou notaire imputera des frais juridiques pour enregistrer votre nouvelle hypothèque et une prime d’assurance prêt hypothécaire supplémentaire pourrait s’ajouter. Si vous avez une hypothèque transportable et envisagez de déménager, vérifiez auprès de votre prêteur si vous pouvez transporter votre prêt hypothécaire.

2) ROMPRE VOTRE HYPOTHÈQUE ET EN CONTRACTER UNE AUTRE

La principale raison qui pourrait vous inciter à rompre votre hypothèque actuelle serait l’obtention d’un taux inférieur. Une mutation professionnelle ou l’agrandissement de la famille justifiant le besoin d’une maison plus grande sont d’autres raisons possibles.

Bien qu’il puisse y avoir des avantages financiers à refinancer votre hypothèque, cela pourrait aussi occasionner toutes sortes de frais ou de pénalités. Par exemple, si vous rompez une hypothèque à échéance fixe, vous devrez payer les frais sur remboursement anticipé. Par contre, vous pouvez en tout temps rembourser une hypothèque à échéance libre sans pénalité.

Il est important d’être conscient des pénalités possibles avant de contracter une hypothèque. Bien que la plupart des propriétaires n’envisagent pas de rompre leur hypothèque, selon l’Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités, 9 pour cent des Canadiens refinancent leur hypothèque avant la fin du terme.

Comme un refinancement équivaut à un nouveau prêt, vous devrez prouver de nouveau votre admissibilité et payer bon nombre des frais que vous aviez acquittés au moment de conclure votre première hypothèque, en plus des frais de clôture normaux sur votre nouvelle propriété.

Communiquez avec votre conseiller en prêts hypothécaires pour obtenir de l’aide dans le choix d’une nouvelle hypothèque ou explorer les choix qui s’offrent à vous si vous vendez votre maison pour en acheter une autre.

1. Certaines exceptions et conditions s’appliquent.

2. Si vous empruntez des fonds supplémentaires, vous devrez prouver de nouveau votre admissibilité. Des conditions et des primes d’assurance prêt hypothécaire peuvent s’appliquer.

Le présent article fournit des renseignements généraux. Il ne s’agit pas d’une analyse complète du sujet abordé et l’article ne devrait pas être considéré comme tel. Il ne remplace aucunement les conseils juridiques, financiers ou professionnels. Consultez un conseiller professionnel pour discuter de votre situation.

Les hypothèques résidentielles sont offertes par la Banque Royale du Canada sous réserve de ses critères de prêt habituels.