MENU

Établissement d'un budget : c'est facile et ça en vaut la peine

L'établissement et la gestion d'un budget peuvent sembler une tâche intimidante, ennuyante ou inutile, surtout lorsque vous êtes étudiant.

Mais cet exercice n'est pas nécessairement pénible ni difficile. Un budget consiste simplement à déterminer vos revenus et vos dépenses, et à les harmoniser.

Il n'est pas nécessaire d'établir une feuille de calcul très élaborée, et vous pouvez tirer parti d'un vaste éventail d'outils en ligne qui vous faciliteront la tâche (notamment notre outil maGestionFinancière).

Suivez les quelques étapes décrites ci-après pour créer un budget qui vous permettra d'éviter d'accumuler des dettes imprévues.

Étape 1 – Sachez où va votre argent

Faites d'abord le suivi de vos dépenses pendant une semaine ou deux. N'essayez pas d'y apporter des changements, tentez seulement d'y voir plus clair et de remarquer où va votre argent. Durant cette période, réglez vos dépenses au moyen d'une carte de débit ou de crédit : il s'agit d'un moyen très simple de faire un suivi détaillé de vos dépenses par opération. Vous pouvez également faire ce suivi à la main dans un cahier de notes. Assurez-vous simplement de tout inscrire. Un budget qui ne tient pas compte de vos dépenses réelles ne sera pas réaliste et vous ne pourrez pas le gérer efficacement. Donc, assurez-vous de tout inscrire, y compris votre café à 4 $ et le taxi que vous avez dû prendre parce que vous étiez en retard.

« Un budget qui ne tient pas compte de vos dépenses réelles ne sera pas réaliste et vous ne pourrez pas le gérer efficacement. Donc, assurez-vous de tout inscrire, y compris votre café à 4 $ et le taxi que vous avez dû prendre parce que vous étiez en retard. »
Étape 2 – Sachez combien d'argent vous recevez chaque mois

Consignez séparément chaque source de revenus. Classez ces sources de revenus en deux catégories, à savoir les sources sûres et les sources potentielles. Soyez conservateur : sous-estimez vos revenus.

Étape 3 – Additionnez toutes vos dépenses

Dressez la liste de toutes vos dépenses. Pour vous y aider, consultez la liste de suivi de vos dépenses que vous avez établie à l'étape 1. Classez ces dépenses en deux catégories, à savoir les dépenses essentielles (frais de scolarité, livres, loyer, nourriture) et les autres dépenses (y compris le divertissement et les repas au restaurant). Soyez conservateur : surestimez vos dépenses. Essayez de prévoir un montant pour l'épargne ou pour un fonds d'urgence, même s'il s'agit d'un très petit montant.

Étape 4 – Additionnez vos dépenses et rajustez au besoin

Lorsque vous comparez vos revenus à vos dépenses, vous obtenez un déficit (trop de dépenses) ou un surplus (revenus plus que suffisants).

Si vous obtenez un déficit, il est temps de penser à faire des ajustements. Commencez par déterminer où vous pourriez couper pour éviter l'endettement, ou même pour commencer à épargner. Il existe trois façons de rajuster votre budget :

La budgétisation se résume réellement à l'établissement de priorités. Vous devez donc déterminer ce qui est vraiment important pour vous. De quoi puis-je me passer ? Puis-je continuer de me divertir avec mes amis sans épuiser mes ressources financières ? Suis-je à l'aise avec le fait d'accumuler des dettes pendant mes études ?

Chaque personne répond différemment à ces questions. L'important est d'établir un budget réaliste et répondant à vos besoins.

« Un budget qui ne tient pas compte de vos dépenses réelles ne sera pas réaliste et vous ne pourrez pas le gérer efficacement. Donc, assurez-vous de tout inscrire, y compris votre café à 4 $ et le taxi que vous avez dû prendre parce que vous étiez en retard. »