Sauter la barre de navigation du haut

Si vous avez cotisé à un régime de retraite d'entreprise pendant votre vie active, vous pourriez avoir le droit de toucher un revenu de retraite périodique de votre employeur.

Les deux types de régime de retraite d'entreprise les plus connus sont les régimes à prestations déterminées (PD) et les régimes à cotisations déterminées (CD). Les employeurs offrent également des régimes de participation différée aux bénéfices (RPDB) pour aider les employés à financer leur retraite.

 

Régimes à prestations déterminées

Le régime à prestations déterminées, le plus courant de tous les régimes de retraite d'entreprise, garantit un certain niveau de revenu de retraite selon une formule établie au préalable. La formule varie d'une entreprise à l'autre, mais représente généralement une combinaison des éléments suivants :

  • vos années de service
  • votre revenu
  • un pourcentage de votre revenu établi par votre régime

La date de retraite normale (DRN) des régimes PD correspond habituellement au 65e anniversaire du participant, parfois moins.

 

Régimes à cotisations déterminées

Le régime à cotisations déterminées détermine le montant des cotisations que vous et votre employeur verserez, mais non le montant de revenu de retraite que vous toucherez. Le revenu de retraite que vous obtiendrez est fondé sur les revenus de placement dans le régime.

Avec un régime CD, c'est l'employé qui assume le risque de placement et qui choisit habituellement le type de placement. Lorsque vous décidez de commencer à toucher un revenu de votre régime CD, vous avez le choix parmi de nombreuses options de revenu, selon les règles applicables à votre régime, notamment un fonds de revenu viager (FRV), un fonds de revenu de retraite immobilisé ou prescrit (FRRI, FRRP) ou une rente viagère.

 

Régimes de participation différée aux bénéfices (RPDB)

Bien que les RPDB ne soient pas considérés comme des régimes de retraite à proprement parler, les employeurs offrent cette option pour attirer et conserver les employés. Le produit d'un RPDB peut s'avérer une source précieuse de revenu de retraite. Aux termes de ce type de régime, les cotisations sont versées pour le compte d'un employé. Les cotisations et le revenu de placement gagné demeurent à l'abri de l'impôt jusqu'à la retraite. À la retraite, l'employé peut transférer la partie des fonds versés par l'employeur dans son REER ou choisir une option de revenu de retraite admissible.

 

Six questions essentielles à poser au sujet du revenu de retraite et des prestations offerts par le régime de votre employeur

  1. Selon des dates de retraite estimatives, quel sera le montant de mon revenu de retraite?
  2. Puis­je acheter plus de droits à pension maintenant afin d'accroître mon revenu à la retraite?
  3. Est-ce que ma rente sera indexée selon le coût de la vie?
  4. Qu'advient-il de ma rente à mon décès? Est-ce que le régime prévoit des prestations de survivant? Ces prestations de survivant seront-elles réduites d’une façon ou d’une autre?
  5. Est-ce que mon revenu de retraite aura une incidence sur mes prestations d'État? De quelle manière?
  6. L’entreprise offre-t-elle une protection pendant la retraite, comme l'assurance soins médicaux, l'assurance vie ou l'assurance soins dentaires?
 
 

Trouvez un conseiller près de chez vous